Plusieurs cavaliers de l’élite nationale espagnole ouvrent la saison de concours

Premier rendez-vous de la saison 2020, le concours de Dos Lunas a réuni plusieurs vedettes nationales du dressage espagnol. En Grand-Prix, Alejandro Asencio et le lusitanien Gaviao Dos Cedros ont été les meilleurs.

Le concours de Dos Lunas, dressage et polo club de Sotogrande (Cadiz), a rassemblé une brochette de cavaliers appartenant à l’élite nationale du dressage: Jose Antonio Garcia Mena, Rafael Soto, Juan Manuel Muñoz, Alejandro Asencio.

Gaviao Dos Cedros, superbe début en Grand Prix.

Gaviao Dos Cedros faisait à Dos Lunas ses débuts en Grand Prix. Ce fils de l’olympique Rubi AR a gagné l’épreuve avec un score de 68,33, sous la selle du cavalier espagnol Alejandro Asencio. Le couple se connaît depuis février 2017. En concours national, la paire a obtenu en 2018 presque 71% en catégorie 7 ans lors du CDI3* de Segovia. Cette note lui a permis de représenter les races ibériques, le pur sang lusitanien en l’occurrence, au Championnat du monde des jeunes chevaux de Ermelo, écrit Lily Forado sur son site « Pasion por la doma clasica ». http://lilyforado.com/

Alejandro a confié à la journaliste qu’il était très content de son score, malgré plusieurs fautes. Son entraîneur Jan Bemelmans est également très heureux. Ce résultat lui a permis d’évacuer la pression de l’après Ermelo, explique Alejandro Asencio.

Au troisième rang, on trouve un autre cheval ibérique, le PRE Ureo VII, sous la selle de Alejandro Cadenas Quiles. Ce Grand Prix a aussi permis un retour à la compétition du cavalier olympique Ignacio Rambla avec le PRE Lezco.

L’Intermédiaire A ne comptait qu’un seul participant, mais non des moindres. Il s’agissait de Jose Antonio Garcia Mena qui présentait pour la première fois à ce niveau son PSL, Gladiador Do Lis, champion d’Espagne 2019 des 8-9 ans. La paire obtient 69,706% pour ce premier Intermédiaire A.

Juan Manuel Muñoz et Manzanillo FSR, premiers du Saint-Georges. (Photo Karin Tièche)

Autre star du dressage espagnol, Juan Manuel Muñoz, l’inoubliable cavalier de Fuego, a gagné le Prix Saint-Georges avec le PRE Manzanillo FSR, avec 68,872%. Au deuxième rang, un autre PRE, Kabul KP de la Yeguada La Angostura, monté par son cavalier habituel Francisco Gil, avec 68,578%

Kabul KP et Francisco Gil. (Photo Karin Tièche)


Catégories :Dressage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :